Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

La mobilité hydrogène en bonne place au Mans

La mobilité hydrogène en bonne place au Mans
Attendu en novembre prochain, le premier bus à hydrogène du Mans a été présenté à quelques jours des 24 Heures du Mans au côté du prototype de l’écurie H24 Racing qui participera ce samedi 15 juin à la célèbre procédure de départ de la course.
 
S’ils devront encore attendre quelques mois avant de pouvoir circuler à bord, les Manceaux ont pu découvrir le futur bus à hydrogène qui arpentera les rues du Mans à compter de novembre.
 
Construit par le groupe français Safra, le futur bus à hydrogène a été présenté ce lundi 10 juin, date à laquelle il a pu parader dans les rues de la ville jusqu’à la place de la République où se déroulait le « pesage » des véhicules pour les 24 Heures du Mans.
 

L’hydrogène dans la course

Si ce bus à hydrogène restera loin de la piste de la célèbre course d’endurance, l’hydrogène sera bien représenté lors de la compétition où le prototype à hydrogène de H24 Racing participera à la célèbre procédure de départ des 24 Heures du Mans. Le prototype y réalisera ce samedi 15 juin un tour du grand circuit de 13,626 km, juste avant le départ officiel de l’épreuve, prévu à 15 heures.


 
Une étape importante et historique pour l’écurie MissionH24 qui souhaite lancer une catégorie dédiée aux véhicules à hydrogène à compter de l’édition 2024 des 24 Heures du Mans.  
 
Véritable concentré d’innovations, ce prototype à hydrogène embarque pas moins de quatre moteurs électriques répartis par paire sur les roues arrières. Cumulant jusqu’à 480 kW de puissance, ils sont alimentés par des réservoirs à hydrogène de 700 bars et autorisent jusqu’à 300 km/h de vitesse maximale et un 0 à 100 km/h réalisé en 3,4 secondes.