Avec Monanhyssa, Nice s'engage dans la production d'hydrogène vert

Avec Monanhyssa, Nice s'engage dans la production d'hydrogène vert
Attendu d’ici à 2024, le projet Monanhyssa permettra une production d’hydrogène vert à grande échelle pour le ravitaillement des bus et autocars du territoire.

La station Monanhyssa sera intégrée au cœur du parc d’Activités Logistiques niçois de Saint-Isidore, à proximité immédiate de l’autoroute A8. Capable de développer jusqu’à 2 MW de puissance, l’installation produira l’hydrogène par électrolyse et sera en grande partie alimentée par de l’électricité d’origine renouvelable.

Un projet financé par l’Europe

Porté par Hynamics, une filiale d'EDF spécialiste de l’hydrogène, le projet Monanhyssa bénéficie d’un financement de 8.9 millions d’euros de la Commission européenne via le programme CEF (Connecting Europe Facility). Une subvention qui permettra de couvrir 20 % d’un investissement global de 45 millions d’euros et qui s’ajoute à une prise de participation de la Banque des Territoires à hauteur de 4,7 millions d’euros.

La Principauté de Monaco investira également dans le projet Monanhyssa sous la forme d’une prise de participation.

Une station pour le ravitaillement des bus et cars à hydrogène

Pour la métropole niçoise, cet hydrogène servira en partie à couvrir les besoins du secteur de la mobilité. Est ainsi prévue la mise en place d’une station d’avitaillement destinée à desservir les bus des réseaux Lignes d’Azur (lignes 8, 20 et 21) et ZOU ! (lignes 100 et 200), respectivement opérés par la Métropole Nice Côte d’Azur et la Région Sud.

Des bennes à ordures ménagères de la Métropole Nice Côte d’Azur et des camions de Monaco Logistique devraient également profiter de l’installation.