Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Rétrofit : la conversion des véhicules à l'hydrogène désormais autorisée

Rétrofit : la conversion des véhicules à l'hydrogène désormais autorisée
Paru au Journal Officiel ce vendredi 3 avril, l’Arrêté Retrofit défini le cadre légal en France pour la conversion des véhicules essence et diesel vers l’électrique et l’hydrogène.

En discussion depuis de nombreux mois, la légalisation du Retrofit est désormais officielle en France et précisée dans un arrêté publié ce vendredi 3 avril. Dessinant les contours de cette nouvelle activité, celui-ci établit un certain nombre de règles permettant de mieux encadrer la transformation des véhicules thermiques à l’électrique ou à l’hydrogène.

En France, tous les véhicules thermiques de plus de 5 ans (voitures, véhicules utilitaires, camions, bus et cars) ainsi que les 2 et 3 roues motorisés de plus de 3 ans, pourront faire l’objet d’une transformation. Celle-ci devra être toutefois être réalisée par un professionnel avec un kit type « homologué » par l’UTAC.

« Le rétrofit va permettre de donner une seconde vie à des véhicules essence ou diesel. C’est une solution vertueuse de recyclage pour éviter de mettre au garage ou au rebus les véhicules thermiques soumis aux nombreux malus, restrictions de circulation, hausses des carburants... qui va créer une nouvelle activité créatrice d'emplois sur tout le territoire » commentent Arnaud Pigounides et Gérard Feldzer les Co-Présidents de l’association AIRe.
 
Dans le domaine de l’hydrogène, plusieurs acteurs ont déjà engagé des projets. En Vendée, la jeune société e-Neo travaille dans ses ateliers sur l’intégration de piles à combustible sur deux poids-lourds.