Shell veut construire la plus grande usine d'hydrogène vert au monde

Shell veut construire la plus grande usine d'hydrogène vert au monde
Shell et Vincent van der Meulen, architecte et chef de projet chez Kraaijvanger, vont construire, à proximité de Rotterdam (Pays-Bas) la plus grande usine verte d'hydrogène au monde. Exemplaire par sa production, Holland Hydrogen I le sera aussi dans sa conception : bois et matériaux réutilisables seront employés, et près de 4.000 m² de panneaux photovoltaïques y seront intégrés. Mise en fonction prévue pour 2024.
 
Une usine compacte, conçue de manière à s'intégrer dans le paysage et à ne pas nuire à l'environnement. Tel est le cahier des charges fourni par le pétrolier au cabinet d’architecte en charge du projet, qui l ‘a traduit  par «l'eau et l'air que l'usine utilisera pour la production d'hydrogène vert seront purifiés avant de quitter l'usine et nous atteindrons une empreinte carbone nulle».


Jusqu'à 60 000 tonnes d'hydrogène vert par an

Pour pousser la logique environnementale jusqu’au bout, des matériaux de construction réutilisables, tels que le bois issus de forêts durablement gérées, la laine éco-flex et la peinture à base de plantes, seront employés pour bâtir Holland Hydrogen I . Des panneaux solaires d'une taille combinée équivalente à vingt terrains de basket seront intégrés aux murs extérieurs de l'usine. Une fois opérationnelle, Holland Hydrogen I produira jusqu'à 60.000 tonnes d'hydrogène vert par an.
 
Dès sa mise en service, prévue en 2024, l'usine d'hydrogène vert sera ouverte aux visiteurs. Objectif : « donner un véritable signal de départ de la prometteuse économie de l'hydrogène vert aux Pays-Bas ».