Symbio devient le fer de lance hydrogène de Michelin et Faurecia

Symbio devient le fer de lance hydrogène de Michelin et Faurecia
Le fabricant de pneumatiques et l’équipementier automobile ont signé un protocole d’accord visant à faire du spécialiste de l’hydrogène Symbio une entreprise commune.  
 
Le 11 mars 2019, cet accord a été signé entre les deux géants français de l’automobile en présence de la Secrétaire d’État au ministre de l’Économie et des Finances, Agnès Pannier-Runacher.
 
La co-entreprise ainsi créée pourrait devenir un leader mondial des systèmes de piles à hydrogène grâce aux savoir-faire respectifs des deux partenaires. Patrick Koller, Directeur Général de Faurecia, a déclaré : « Notre vision partagée ainsi que la complémentarité de nos savoir-faire technologiques vont permettre d’accélérer la mise sur le marché de systèmes à pile à combustible performants et adaptés à différents cas d’usage ».
 
En effet, Michelin apporte toutes les activités de Symbio, sa filiale spécialisée dans les systèmes de pile à hydrogène associés à des services digitaux. L’expertise de Faurecia dans la PAC et ses relations stratégiques avec les constructeurs automobiles sont autant d’atouts qui annoncent un bel avenir à cette co-entreprise et, ce faisant, à la mobilité hydrogène made in France.
 

Une offre complète de mobilité zéro émission

Les deux entreprises, déjà maîtresses dans leurs domaines, ont beaucoup à espérer de cette association. La collaboration existante entre Michelin et ENGIE dans le développement de la mobilité hydrogène pourra bien sûr profiter à l’entreprise, tout comme le développement par Faurecia de réservoirs d’hydrogène à haute pression, en partenariat avec Stelia Aerospace Composite.
 
Florent Menegaux, gérant du Groupe Michelin, précise : « Ce partenariat innovant […] ouvre la voie à une nouvelle forme de mobilité durable. […] L’ambition est à terme de proposer une offre de mobilité complète pour les véhicules hydrogène, de la pile à hydrogène jusqu’aux services de maintenance pour le véhicule. »