Terberg teste un porte-conteneurs à hydrogène dans le Port de Rotterdam

Terberg teste un porte-conteneurs à hydrogène dans le Port de Rotterdam
Doté de capacités identiques à ses homologues diesel, le porte-conteneurs à hydrogène YT203-H2 vient d’entamer ses tests au sein du port de Rotterdam.
 
Basé sur le YT203-EV, version entièrement électrique récemment introduite par Terberg, le YT203-H2 résulte d’un développement commun avec zepp.solutions, une entreprise spécialisée dans les systèmes à pile à combustible. 

Equipé de quatre réservoirs d’hydrogène de 150 litres stockés sous 350 bars de pression, le YT203-H2 embarque 14.4 kilos d’hydrogène. L’autonomie n’est pas précisée mais Terberg l’annonce suffisante pour assurer une journée complète de fonctionnement.



Conçu pour fournir une capacité de traction égale voire supérieure aux tracteurs diesel, le prototype YT203-H2 vient d’entamer une première série de tests en partenariat avec le Port d’Amsterdam. Il sera ensuite testé sur d’autres sites clients dans différents pays. Pour Terberg, ces expérimentations en conditions réelles d’utilisation permettront de finaliser la conception du produit en vue d’une commercialisation qui pourrait intervenir dans les prochaines années.

A l’échelle européenne, Terberg n’est pas le seul constructeur à s’intéresser à la solution hydrogène pour ses porte-conteneurs. Au début du mois d'octobre, l’industriel français Gaussin présentait également ses premiers prototypes.