Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Toyota développe un groupe électrogène à pile hydrogène

Toyota développe un groupe électrogène à pile hydrogène
Pour réaliser son démonstrateur, installé sur le site de son usine de Honsha (Japon, préfecture d’Aichi), Toyota utilise les principaux éléments technologiques de sa Mirai, son modèle de voiture particulière électrique à pile à combustible H2.
 

100 kW

100 kW, c’est la puissance nominale générée par ce groupe électrogène d’un nouveau genre. Cet équipement est doté de 2 chaînes d’alimentation de Mirai, soit 2 piles à électrolyte polymère Toyota FC Stack, avec leur unité de contrôle (PCU) et de leur batterie secondaire nickel-métal hydrure. Le tout prend place dans un caisson de 4,5 mètres de long, 2,3 m de large, et 2,5 m de haut. L’ensemble fournit un courant alternatif 210 V triphasé (fréquence 50/60 Hz).
 

Tests intensifs en situations réelles

Toyota a démarré les tests de son démonstrateur qui fonctionnera 24/7. Il s’agit dans un premier temps pour le constructeur de déterminer les différentes applications commerciales possibles de son groupe électrogène. Il a déjà été prévu d’alimenter avec lui, entre autres, des bureaux, et une partie de l’usine de Honsha. Seront alors vérifiés et évalués l’efficacité énergétique du générateur (quantité d’électricité délivrée par unité d'hydrogène consommée), la stabilité de la production du courant alternatif, ainsi que la facilité d’entretien, la fiabilité et la durabilité du matériel.


 

Avantages

En employant des éléments déjà disponibles pour sa Mirai dont les ventes devraient se développer, Toyota mise sur une économie d’échelle qui lui permettra de commercialiser à un prix raisonnable un groupe électrogène à haute performance. Autre gros avantage de cette solution, une disponibilité rapide du courant, puisqu’il ne faut que 40 secondes après son allumage pour que le générateur hydrogène soit opérationnel, contre parfois plusieurs minutes pour les modèles diesel, selon température extérieure.
 

Première application

Si les résultats aux tests sont concluants, Toyota devrait être son premier client. Son groupe électrogène à pile hydrogène lui permettrait de respecter sa feuille de route sur 30 ans baptisée « Toyota Environmental Challenge 2050 ». Elle prévoit, en particulier, d’aller vers des usines à zéro émissions. Voilà pourquoi le constructeur nippon envisage très sérieusement d’utiliser en nombre des exemplaires de son générateur hydrogène pour équiper progressivement tous ses sites de production.