Trains à hydrogène : au Japon, JR Central mise sur le LOHC

Trains à hydrogène : au Japon, JR Central mise sur le LOHC
L'opérateur ferroviaire japonais JR Central a signé un protocole d'accord avec Hitachi et la compagnie pétrolière Eneos pour collaborer à l'introduction de trains à hydrogène sur ses lignes non-électrifiées, actuellement alimentées par des moteurs diesel.

Au Japon, le train à hydrogène est sur les rails. Alors que le gouvernement entend accélérer sur le sujet, notamment sur le volet réglementaire, JR Central vient de signer un protocole d’accord avec Hitachi et Eneos afin d’accélérer ses travaux sur le sujet.

Un élément clé de cet accord est d'explorer la possibilité d'utiliser un porteur d'hydrogène organique liquide (LOHC), le méthylcyclohexane (MCH), comme source d'hydrogène à bord des trains. En pratique, le MCH serait chargé sur les trains, où l'hydrogène serait extrait via un système de déshydrogénation à bord, puis utilisé pour alimenter une pile à combustible ou un moteur à hydrogène. Dans son communiqué, JR Central ne précise pas encore la technologie retenue.

Pour les différents partenaires, le recours à une technologie LOHC offre l’intérêt d’être plus facile à manipuler et à transporter que l’hydrogène « pur », qu’il soit comprimé ou liquéfié. Surtout, il pourrait permettre de réutiliser certaines infrastructures existantes, limitant ainsi les coûts de la transition.

En pratique, chacun des trois partenaires aura un rôle à jouer :
  • Eneos mènera des recherches sur les solutions LOHC et la compatibilité avec les infrastructures existantes ;
  • Hitachi travaillera davantage sur la molécule, y compris les équipements de MCH et d'extraction d'hydrogène à bord
  • JR Central travaillera davantage sur le volet opérationnel, notamment pour quantifier l’hydrogène nécessaire ainsi que les emplacements où intégrer les infrastructures de ravitaillement
De ce que l’on comprend, les trois partenaires pourraient également étudier le ravitaillement direct avec de l’hydrogène liquide.

« Il y a des défis à relever à chaque étape de la chaîne d'approvisionnement » a reconnu Shunsuke Niwa, président de JR Central, qui ne donne pas pour l’heure de calendrier précis au projet.




A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces