Des voitures à hydrogène bientôt produites à l'ex-usine Nissan de Barcelone ?

Des voitures à hydrogène bientôt produites à l'ex-usine Nissan de Barcelone ?
Le groupe automobile belge Punch souhaite convertir l’ancienne usine barcelonaise de Nissan pour y produire des voitures à hydrogène.

Basé à Deurle, en Flandre orientale, Punch a déposé ce mardi 14 septembre une offre de reprise pour les trois usines catalanes de Nissan (Zona Franca, Sant Andreu et Montcada) pour y industrialiser des véhicules fonctionnant à l’hydrogène.

« Il y aura une intégration progressive de la main-d’œuvre actuelle jusqu'à atteindre 2.000 emplois directs d'ici 2025 et un maintien des fournisseurs locaux sur sa base actuelle » précise Punch dans un communiqué. L'entreprise promet par ailleurs d'investir près de 650 millions d'euros sur le site d'ici 2027.

Punch détaillera sa proposition de reprise au comité de réindustrialisation de l’ancienne usine de Nissan le 22 juillet prochain.


Punch accélère sur l’hydrogène

Partenaire de nombreux constructeurs automobiles, Punch semble vouloir anticiper la montée en puissance de la filière hydrogène.En début d’année, le groupe annonçait la création de Punch Hydrocells, une nouvelle filiale est consacrée à la fourniture et l’intégration de systèmes de propulsion fonctionnant à l’hydrogène.