Avion à hydrogène : Air New Zealand s'envole avec Airbus

Avion à hydrogène : Air New Zealand s'envole avec Airbus
Air New Zealand a indiqué travailler avec Airbus pour étudier l’intégration d’avions à hydrogène au sein de ses vols intérieurs.

S’il faudra encore de longues années avant que la filière ne se mette en place, les compagnies aériennes sont de plus en plus nombreuses à s’intéresser à l’  hydrogène. Alors que Lufthansa lance un programme de recherche sur la maintenance au sol des avions hydrogène, la compagnie néo-zélandaise Air New Zealand vient d’officialiser un partenariat avec Airbus. Objectif : étudier l’intégration d’avions à hydrogène sur certaines de ses lignes intérieures.

Selon les termes de l’accord, la compagnie aérienne et le groupe aérospatial étudieront ensemble l'impact que les avions à hydrogène pourraient avoir sur le réseau, les opérations et les infrastructures d'Air New Zealand.




« Nous travaillerons en étroite collaboration avec Airbus pour comprendre les opportunités et les défis, y compris la distance en vol réalisable et les besoins en infrastructures au sol nécessaires pour mettre en œuvre cette technologie en Nouvelle-Zélande » précise le capitaine David Morgan, chef des activités opérationnelles et de la sécurité d'Air New Zealand.

« La Nouvelle-Zélande a une opportunité unique d'être un leader mondial dans l'adoption d'avions zéro émission, compte tenu de l'engagement du pays en faveur des énergies renouvelables pouvant être utilisées pour générer de l'hydrogène vert » a commenté Greg Foran, patron de la compagnie néo-zélandaise.