Avion hydrogène : Hyundai se lance dans les airs avec Rolls-Royce

Avion hydrogène : Hyundai se lance dans les airs avec Rolls-Royce
Déjà bien impliqué dans le développement de l’hydrogène pour la mobilité terrestre, Hyundai se lance dans les airs pour développer une offre d’avions à pile à combustible en partenariat avec Rolls-Royce.

Hyundai fait feu de tout bois dans le domaine de l’hydrogène. Alors qu’elle présentait récemment son prototype N Vision 74, la firme sud-coréenne vient d’officialiser un partenariat avec le motoriste Rolls-Royce pour travailler sur un premier avion à hydrogène.

Loin d’un simple effet d’annonce, l’accord conclu entre les deux entités est on ne peut plus concret. Visant à mettre sur le marché un système de propulsion électrique à pile à combustible pour le marché aérien, il projette de présenter une première série de démonstrateurs d’ici à 2025.

Pour l’heure, les deux partenaires n’ont pas détaillé les projets sur lesquels ils souhaitent travailler. L’accord évoque toutefois une « vision partagée » pour le développement de solutions électriques et à pile à combustible pour la mobilité aérienne urbaine et régionale.

De son côté, Hyundai avait déjà dévoilé début 2020 au CES de Las Vegas un prototype électrique baptisé S-A1 (photo en tête d’article), sorte de fusion entre un drone et un avion pour la mobilité urbaine. Le constructeur dispose de sa propre division pour le développement de la mobilité aérienne. Baptisée Supernal, celle-ci souhaite lancer ses premières solutions urbaines aux Etats-Unis dès 2028.

Aussi avec Safran

Au-delà de ce partenariat avec Rolls-Royce, Hyundai a également signé une lettre d’intention avec le groupe Safran.

Objectif : explorer une coopération potentielle dans divers domaines tels que les systèmes de propulsion électrique, les commandes de vol et les intérieurs de cabine.



Annonces