En Chine, Hyundai débute la construction de son usine de piles à combustible

En Chine, Hyundai débute la construction de son usine de piles à combustible
Située à Canton, cette première usine chinoise débutera sa production au second semestre 2022.

Maison mère de Hyundai et Kia, le groupe automobile coréen vient d’entamer la construction de sa première usine de systèmes de pile à combustible en Chine. Baptisée HTWO Guangzhou, en lien avec la nouvelle filiale HTWO annoncée fin 2020, l’usine débutera ses activités au second semestre 2022. Etalé sur 207 000 m², le site accueillera également un centre d’innovation. Sa capacité de production initiale sera de 6500 systèmes pile à combustible par an.

Pour Hyundai, il s’agit de se positionner dès maintenant sur le marché chinois du véhicule à hydrogène. Encore anecdotique, celui-ci devrait connaitre une forte croissance au cours des prochaines années.  

Fervent défenseur d’une « société de l’hydrogène », le groupe compte étendre ses capacités de production à 700 000 systèmes de piles à hydrogène par an d'ici 2030. Une ambition inscrite dans une feuille de route baptisée « Fuel Cell Vision 2030 ».