Conçue par le MIT, cette moto à hydrogène open-source roule déjà !

Conçue par le MIT, cette moto à hydrogène open-source roule déjà !
Plus connu sous son acronyme MIT, le Massachusetts Institute of Technology a présenté son premier prototype d’une moto à pile à combustible. Véritable projet open source, il doit permettre d'échanger et de tester une variété de composants différents, et permettre à d'autres de créer leur propre moto hydrogène, grâce aux plans bientôt mis gratuitement à disposition en ligne.
 
C’est assez rare pour être souligné, mais le groupe d’étudiants et de chercheurs du MIT qui s’est attelé, depuis janvier 2023, à la fabrication d’un prototype de moto à pile à hydrogène le fait, non pas un mobilisant une multitude de concepts ou matériaux totalement innovants, mais en assemblant des pièces de bric et de broc, éventuellement modifiées.
 

 
Cela tient au double objectif de ce projet : prouver que la moto hydrogène est engin de déplacement qui a de l’avenir, mais surtout permettre que d’autres s’en emparent et l’adaptent. Pour ce faire, après avoir montré la viabilité du projet par des essais sur pistes concluants, le MIT devrait prochainement mettre en ligne la documentation complète en open source.
 
Ils ont donc assemblé, sur un cadre moto de 1999, une pile à combustible fournie par la société sud-coréenne Doosan et diverses autres pièces du marché achetées ou données par des sponsors. Et ça marche, comme l’ont révélé les tests sur piste réalisés en octobre 2023.
 

Une moto à hydrogène unique au monde

L’équipe n’a, par contre, pas communiqué sur les performances de leur moto à hydrogène, et finalement ce n’est pas ce qui compte. Comme le souligne, Aditya Mehrotra (étudiante fraîchement diplômée qui coordonne le projet), « nous sommes la première moto à pile à combustible entièrement open source, rigoureusement documentée, testée et publiée. Personne d'autre n'a fabriqué une moto et n’a documenté son projet au point que quelqu'un pourrait réellement s’en saisir et se lancer dans sa fabrication, ou l'utiliser dans la recherche ».
 
Elle reste cependant lucide sur le point de fragilité de cet objectif de réappropriation par d’éventuels constructeurs tentés par l’aventure : « pour le moment, ce véhicule est abordable pour la recherche, mais il ne l'est pas encore pour une production commerciale car la pile à combustible est un composant très coûteux ».

 



A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces