e-troFit développe des prolongateurs d'autonomie à hydrogène

e-troFit développe des prolongateurs d'autonomie à hydrogène
e-troFit, société allemande spécialisée dans le retrofitting (modernisation) des bus et camions par installation de batteries à la place de motorisations traditionnelles, va développer une nouvelle gamme de solutions autour de la pile à combustible. Objectif : produire dès 2024 des prolongateurs d’autonomie à hydrogène qui permettront d’allonger l’autonomie des véhicules électrifiés.
 
Donner aux véhicules en service depuis plusieurs années une "seconde vie" plus écologique, par le passage à l’électrique rechargeable, tel est le métier de e-troFit. Pour allonger l’autonomie des bus et camions ainsi « retrofités », la société allemande développe un groupe motopropulseur hybride (hydrogène – batteries rechargeables).

Les premiers modèles sur la route dès 2024

L’idée n’est pas de convertir des anciens véhicules au tout hydrogène mais de jumeler les avantages, notamment en terme de puissance disponible, de l’électrique rechargeable avec ceux de l’hydrogène en termes d’autonomie. Ce que souligne Matthias Kerler, directeur de la technologie chez e-troFit : « notre objectif est de mettre sur la route, dès 2024, les premiers bus et camions prêts à la production et basés sur la technologie des piles à combustible. L'un des axes de notre développement concerne les véhicules électriques alimentés par batterie et dotés d'un prolongateur d'autonomie à pile à combustible. Avec cette solution, la puissance motrice et une grande partie de l'autonomie sont fournies par la batterie, avec tous ses avantages en termes d'efficacité énergétique et de coût total de possession. En fonction du scénario d'application, il est possible d'adapter la puissance des piles à combustible installées et la capacité de la batterie afin d'augmenter l'autonomie en utilisant l'hydrogène si nécessaire.»

e-troFit ouvre là une piste intéressante pour la conversion à des modes de propulsion zéro émission de flottes existantes. A partir de l’analyse des cycles d’usage du véhicule concerné, e-troFit proposera à ses clients une transformation en tout électrique avec ou sans prolongateur d’autonomie à hydrogène. Économiquement l’opération est bien moins onéreuse que le remplacement pur et simple d’un camion ou d’un autobus ; un atout important alors que les premières échéances contraignantes de réduction des émissions de gaz à effet de serre approchent pour les sociétés de transport