FresH2 : la remorque réfrigérée à hydrogène débute ses tests

FresH2 : la remorque réfrigérée à hydrogène débute ses tests
Lancé en région Occitanie fin 2019, le projet FresH2 de Bosch est passé à la phase des essais sur route le 6 septembre, avec le groupe de logistique alimentaire STEF. Un groupe frigorifique alimenté par pile à combustible, fabriqué par Carrier Transicold, est installé sur une semi-remorque Lamberet, et propose une alternative très intéressante au moteur diesel.

Décarboner sans perdre en efficacité

Les camions réfrigérés sont très utilisés pour le transport de produits alimentaires et pharmaceutiques. Afin de décarboner le secteur sans affecter les capacités des véhicules, Bosch s’est penché sur une technologie innovante, propre et silencieuse : la pile à combustible alimentée par hydrogène. Celle-ci fournit l’énergie nécessaire au fonctionnement du groupe frigorifique, sans qu’aucune batterie n’intervienne. 

L’hydrogène comme carburant du futur

Les quatre partenaires en charge de ce projet sont tous des experts de leur domaine. Bosch, qu’on ne présente plus, a fait intervenir son équipe de Rodez pour développer la solution hydrogène et l’associer à un groupe frigorifique Carrier Transicold Vector HE19. « Le projet FresH2 illustre parfaitement notre passion pour l’innovation et reflète notre engagement pour une chaine du froid durable avec notamment l’électrification de nos gammes de produits », a déclaré Jean-Pascal Vielfaure, Managing Director France et Europe du Sud chez Carrier Transicold. L’ambition de Bosch est claire : « produire dans l’usine de Rodez, une solution clé en main durable et compétitive, qui puisse être intégrée sur tous types de semi-remorques réfrigérées, neuves ou d’occasion. Et contribuer ainsi à grande échelle à l’objectif de neutralité climatique fixé au secteur des transports dans le cadre de l’Accord de Paris »

Pour tester le système en conditions réelles d’utilisation, des tournées de livraison de produits alimentaires sont organisées, tout le mois de septembre, par les équipes de STEF. Damien Chapotot, Directeur général délégué́ de STEF Transport, est enthousiaste : « L’expérimentation de ce prototype opérationnel en conditions réelles d’exploitation est une première pour STEF qui croit beaucoup en l’hydrogène comme carburant du futur. » 

Le carrossier Lamberet a intégré le dispositif FresH2 dans l’empattement du camion SR2 Heavy Duty, sans rien enlever à son aspect ni à son volume utile.