Go4City : un nouveau projet allemand de bus urbain à hydrogène

Go4City : un nouveau projet allemand de bus urbain à hydrogène
Avec le soutien financier du gouvernement fédéral allemand, ELO Mobility, Fraunhofer IVI et HyMove se sont regroupés au sein de Go4City pour développer un nouveau bus doté d’une pile à combustible à la consommation d’hydrogène optimisée.

Ce n’est pas parce que l’hydrogène est abondante et que les rejets des véhicules à pile à combustible sont exempts de GES qu’il ne faut pas s’interroger sur la sobriété énergétique de cette nouvelle génération de systèmes de transport.
 
Partant de ce constat, le gouvernement fédéral allemand a mobilisé des fonds pour le projet Go4City dont les objectifs sont clairs : mise en œuvre d'une stratégie d'exploitation adaptative des piles à combustible à faible usure avec la création d'un système opérationnel intelligent de répartition de l'énergie.



La start-up berlinoise ELO Mobility, HyMove (qui exploite des bus à hydrogène aux Pays-Bas) et l'Institut Fraunhofer (pour les systèmes de transport et d'infrastructure) se sont donc associés pour construire un nouveau type de bus à hydrogène répondant au cahier des charges.
 
Au-delà de l’impact environnemental, lié à la réduction de consommation et à l’accroissement de la durée de vie des piles, le nouveau véhicule devrait proposer une meilleur autonomie et une baisse significative des coûts d’exploitation. Ce, notamment, grâce à une innovation notable du projet Go4City ; l'utilisation de piles à combustible échangeables et recyclables. De plus, ELO Mobility prévoit de recueillir des données précieuses, grâce à l'utilisation de capteurs et d'actionneurs dans les deux types de bus prévus (articulé de 12 mètres et de 18 mètres), afin d'optimiser l’exploitation de chaque bus mais surtout de flottes complètes.

L'Allemagne renforce ainsi sa position dans la course internationale aux technologies liées à  l'hydrogène.  Sortie prévue des premiers prototypes début 2022.