Hydrogène : Sinopec veut construire 1000 stations en Chine

Hydrogène : Sinopec veut construire 1000 stations en Chine
Désireux d’anticiper le virage vers les nouvelles énergies, le groupe pétrolier chinois Sinopec annonce vouloir construire 1000 stations de distribution à hydrogène d’ici à 2025.
 
Déjà opérateur de 27 stations à hydrogène en Chine, dont certaines réalisées en partenariat avec Air Liquide, Sinopec souhaite passer à la vitesse supérieure. Lors d’une publication réalisée sur le réseau social Wechat, très populaire en chine, le groupe pétrolier a annoncé son intention de déployer 1 000 stations à hydrogène à travers le pays d’ici à 2025. Considéré comme l'un des principaux groupes pétroliers du pays, Sinopec exploite quelque 30 000 stations-services à travers la Chine. 


Un nouveau coup de boost pour l'hydrogène en Chine

« L'ambitieux plan de développement de l'hydrogène de Sinopec en 2021-2025 accélérera considérablement la pénétration des piles à combustible », a déclaré Jack Lu, analyste du cabinet Morgan Stanley. Revoyant ses prévisions à la hausse suite aux annonces de Sinopec, le cabinet estime désormais à 2000 le nombre de stations hydrogène qui pourraient être en service à travers le pays en 2025. C'est presque quatre fois plus que les 580 stations chiffrées dans un rapport précédent.

Selon Morgan Stanley, un réseau de 2000 stations permettrait de soutenir la mise en circulation de 150 000 à 300 000 véhicules à pile à combustible sur les routes chinoises.