Hydrogène vert : le projet Masshylia dans la tourmente

Hydrogène vert : le projet Masshylia dans la tourmente
Porté par TotalEnergies et Engie, le projet Masshylia connaitrait d’importants problèmes opérationnels.

Présenté comme l’un des plus grands sites de production d’ hydrogène vert en France, le projet Masshylia aurait du plomb dans l’aile. C’est l’information rapportée par nos confrères de La Tribune qui indiquent que le dossier, dont le financement a été validé l’an dernier par la Commission européenne, serait actuellement réexaminé par le bureau de Roland Lescure, ministre délégué à l’Industrie et l’Energie.

Une mise à l’échelle qui pose problème

Selon La Tribune, le principal souci serait d’ordre matériel. Retenu pour fournir les électrolyseurs du projet, le groupe belge John Cockerill rencontrerait d’importants soucis techniques, notamment en lien avec la gestion de l’intermittence des sources renouvelables utilisées, à la fois solaires et éoliennes. En d’autres termes : l’inconstance du flux électrique envoyé provoquerait des problématiques sur les électrolyseurs qui fonctionneraient alors avec un rendement fortement réduit. A cela s’ajouterait le vieillissement prématuré de certains composants.

Des difficultés qui ne sont pas sans rappeler celles rencontrées en Chine sur la méga-installation de Kuga. Le site, sur lequel une filiale de John Cockerill (Cockerill Jingli) est aussi impliquée, a, lui aussi, connu d’importants problèmes avec ses électrolyseurs.




Initialement annoncé pour 2024, le projet Masshylia prévoyait un électrolyseur de 40 MW pour une production quotidienne de 15 tonnes d’hydrogène vert par jour. L’an dernier, le projet a été revu à la hausse. Décalé en 2026, il vise désormais 120 MW d’électrolyseurs pour une capacité de 50 t/jour.

Si TotalEnergies et Engie indiquent poursuivre le projet, il n’est pas impossible que ce dernier soit remodelé et/ou décalé au cours des prochains mois. Une situation délicate qui pourrait expliquer la récente sortie de Patrick Pouyanné. Intervenant il y a quelques semaines au forum économique mondial à Ryad, le patron de TotalEnergies avait estimé que l'hydrogène vert n'était pas prêt à décoller.
A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces