Avec Hygreen, BP lance la production d'hydrogène vert à grande échelle

Avec Hygreen, BP lance la production d'hydrogène vert à grande échelle
Au Royaume-Uni, BP vient de dévoiler un vaste projet de production hydrogène vert. Selon l'entreprise, la capacité d'électrolyse de ce dernier pourrait atteindre un demi-gigawatt d'ici la fin de la décennie !

La compagnie pétrolière britannique projette de construire d'ici quatre ans une première usine d'hydrogène vert de 60 mégawatts. Cette capacité s'avère trois fois plus importante que celle de l'électrolyseur qui sera prochainement construit en Écosse par l'entreprise espagnole Iberdrola.

Pour la mobilité lourde

L'usine constituera la première phase du projet HyGreen Teesside de BP. En fonction des besoins énergétiques, ses capacités d'électrolyse pourraient être décuplées afin d'atteindre 500 mégawatts d'ici 2030. Ce chiffre s'ajoutera aux 1000 mégawatts de capacité prévus pour la production d'hydrogène bleu (un hydrogène "bas carbone" généré à partir de gaz naturel) dans le cadre du projet H2 Teesside.

"Les 60 mégawatts initiaux de l'usine pourront alimenter près de 1300 poids lourds fonctionnant grâce à des piles à combustible", a déclaré Matt Williamson, vice-président de l'hydrogène chez BP. "Le prix de l'hydrogène vert produit à HyGreen sera au départ plus élevé que celui de l'hydrogène bleu. Ceci dit, ce tarif baissera car les coûts des électrolyseurs et des énergies renouvelables diminueront dans les prochaines années."

Williamson a précisé que HyGreen Teesside couvrirait l'électricité utilisée par ses électrolyseurs grâce à des accords d'achat d'énergie renouvelable. Cela pourra être réalisable dans le cadre d'un examen par le gouvernement britannique de son obligation de carburant renouvelable pour le transport (RTFO).



Le premier hub d'hydrogène britannique

Selon BP, les projets HyGreen et H2 Teesside représenteront 30 % de l'objectif énergétique du gouvernement britannique, lequel consiste à produire 5 gigawatts d'ici 2030. Ces infrastructures feront de la conurbation du Teesside le premier hub d'hydrogène du Royaume-Uni.

Au mois d'octobre, la célèbre compagnie pétrolière a conclu un partenariat avec Daimler Truck afin de développer d'ici 2030 un réseau de stations de ravitaillement en hydrogène vert au Royaume-Uni. Dans les 9 années à venir, BP souhaite également installer des éoliennes offshores en mer d'Irlande et atteindre une production de 50 gigawatts à l'échelle mondiale.