Hyundai Heavy Industries se lance dans la pile à combustible avec AVL

Hyundai Heavy Industries se lance dans la pile à combustible avec AVL
Plus grand constructeur naval au monde et filiale du groupe Hyundai, Hyundai Heavy Industries a annoncé la signature d’un accord préliminaire avec AVL pour la mise au point de piles à combustible pour ses navires.

Signé lors de H2 Mobility + Energy Show 2021, salon dédié à l’hydrogène organisé en Corée du Sud, l’accord vise à développer des piles à combustible à hydrogène pour les navires d’ici 2025. Ambitionnant d’adresser tous les marchés du secteur maritime, les deux sociétés prévoient de développer conjointement des piles à combustible oscillant entre 200 kW et 1,5 MW de puissance.




Pour Hyundai Heavy Industries, l’accord conclu avec AVL s’inscrit dans le cadre du plan stratégique Hydrogen Dream 2030. Annoncé en mars dernier, celui-ci vise à couvrir l’ensemble de la chaine de valeur de l’hydrogène. Présente sur terre et sur mer, la filiale de Hyundai prévoit notamment le déploiement d’une usine d’électrolyse. Dotée d’une puissance de 1,2 MW, celle-ci utilisera l’énergie éolienne pour produire l’hydrogène vert.

Hyundai Heavy Industries n’est pas la seule filiale de Hyundai à s’intéresser à l’hydrogène dans le secteur maritime. Hyundai Global Service prévoit aussi de développer d’ici au second semestre 2022 un ensemble pile à combustible pour les petits navires tandis que Hyundai Electric travaillera sur un système dédié aux zones portuaires.