Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Au Japon, Toyota lance une mini-station à hydrogène pour ses chariots élévateurs

Au Japon, Toyota lance une mini-station à hydrogène pour ses chariots élévateurs
Installée au sein de l’usine de Motomachi, à Toyota City, cette petite station permet d’alimenter jusqu’à huit chariots-élévateurs fonctionnant avec des piles à combustible.
 
Présentée comme une station à hydrogène simplifiée, SimpleFuel utilise l’électricité générée par les panneaux solaires de l’usine pour produire l’hydrogène qui servira à ravitailler une flotte de chariots élévateurs à piles à combustible. Capable de produire jusqu’à 99 Nm3/jour, soit environ 8,8 kg/jour, cette mini-station est suffisante pour alimenter sept à huit chariots élévateurs. Compacte, elle peut être facilement déployée dans de petits espaces, ce qui facilite son intégration au plus proche des besoins.

Pour Toyota, le dispositif SimpleFuel vient compléter la centrale de production d’hydrogène mise en place au sein de l’usine de Motomachi depuis mars 2018. Une installation qui doit contribuer à diminuer l’empreinte carbone du site tout en accompagnant l’augmentation de la flotte de véhicules à piles à combustible.

A Motomachi, l’introduction des premiers chariots élévateurs à hydrogène remonte à 2017. En 2018, 20 nouvelles machines ont été mises en service. Pour 2019 et grâce aux subventions des autorités nippones, Toyota prévoit de déployer 50 autres engins.