Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Pays-Bas : Le premier 27 tonnes à hydrogène prend la route

Pays-Bas : Le premier 27 tonnes à hydrogène prend la route
Le 1er avril 2020, une démonstration d’un camion de 27 tonnes équipé d’une pile à combustible à hydrogène a été faite à Schelluinen, aux Pays-Bas. Construit par VDL Group dans le cadre de H2 Share, un projet financé par l’UE, ce modèle est unique au Benelux.

3 mois de tests pour chaque partenaire du projet

Le lancement de ce véhicule est un pas de géant dans le développement de l’industrie des véhicules lourds à hydrogène en Europe du Nord-Ouest. L’objectif est de tester le camion sur 6 sites en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique et en France. Pour faciliter cet essai, l’entreprise allemande Wystrach GmbH, spécialisée dans les solutions techniques pour le transport et le stockage de gaz, a construit un ravitailleur mobile d’hydrogène à faible consommation d’énergie qui accompagnera le camion sur les sites de démonstration.

BREYTNER, un fournisseur de transports verts, exploitera le camion pendant 3 mois pour de la logistique, comme l’approvisionnement des magasins et des lignes d’alimentation, afin de déterminer la meilleure utilisation d’un camion à hydrogène. Après cette période d’essai, le véhicule se rendra chez l’un des autres partenaires du projet pour être testé à son tour.

Vers un transport lourd décarboné

Le secteur de la logistique montre un fort intérêt pour les solutions « zéro-émission » qui permettent de réduire son impact environnemental sur la qualité de l’air. Dans les zones urbaines, les camions électriques à batteries peuvent opérer. Mais leur portée étant limitée, les véhicules à pile à combustible hydrogène présentent un fort avantage pour les transports de longue distance. Dans l’Union Européenne, de tels véhicules ne sont pas encore disponibles, c’est pourquoi le programme H2 Share (Hydrogen Solutions for Heavy-duty transport Aimed at Reduction of Emissions in North-West Europe) vise à explorer et exploiter ce potentiel.

Financé à hauteur de 1,69 millions d’euros par l’Union Européenne sur un budget total de 3,52 millions, le projet a pour ambition de servir de base au développement d’une industrie de véhicules lourds à émission zéro dans cette région de l’Europe.

L’hydrogène, un pari sur l’après COVID-19

Interrogé sur l’état de la recherche hydrogène en cette période d’épidémie de COVID-19, Jorgo Chatzimarkakis, secrétaire général d'Hydrogen Europe, a déclaré « L'Europe est actuellement confrontée à une crise sans précédent. Notre économie sera fortement touchée et l'hydrogène, en tant que technologie innovante, peut jouer un rôle crucial dans le soutien du plan de relance post-COVID 19 tout en se conformant au "Green Deal" de l'UE. Avec le déploiement du camion H2Share, nous avons la preuve tangible que la technologie des piles à combustible à hydrogène est prête aujourd'hui à jouer son rôle. »