La première centrale à hydrogène d'Afrique sera lancée en 2024

La première centrale à hydrogène d'Afrique sera lancée en 2024
HDF Energy, le producteur d’électricité français vient d’annoncer que la Namibie sera le premier pays d’Afrique à posséder une centrale à hydrogène vert. Dès 2024, cette usine commencera à produire de l’hydrogène en utilisant de l’énergie issue de panneaux solaires.

Le projet appelé Swakopmund se veut ambitieux tant en matière de capacité financière que de production. Au total, 181 millions de dollars vont être investis dans ce projet. 85 mégawatts (MW) de panneaux solaires alimenteront des électrolyseurs pour produire de l'hydrogène vert en grande quantité. L’objectif fixé par HDF Energy est de produire 142 GWh, soit de quoi alimenter 142 000 habitants. Une production locale qui permettrait à la Namibie d'être plus indépendante sur le plan énergétique. Actuellement, le pays est obligé d’importer 40% de son électricité de l'Afrique du Sud.

D'autres projets en cours

HDF Energy n'est pas la seule entité à avoir des projets dans le pays. Hyphen Hydrogen Energy est également en discussion avec le gouvernement namibien pour créer une centrale encore plus grande. Cette société souhaite investir 10 milliards de dollars pour produire 350 000 tonnes d'hydrogène vert par an d'ici à 2030.

L'Union européenne envisage également de créer un partenariat avec la Namibie pour soutenir le projet de production d’hydrogène vert dans le pays et organiser de futures importations sur le vieux continent.

Annonces