SAG développe un réservoir à hydrogène liquide pour les poids lourds

SAG développe un réservoir à hydrogène liquide pour les poids lourds
Entreprise d'origine autrichienne, Salzburg Aluminium Group (SAG) travaille sur un système de réservoir cryogénique pour les poids lourds à hydrogène. 

Offrant une densité énergétique deux fois supérieure à celle de l'hydrogène gazeux, l'hydrogène liquide intéresse un nombre croissant d'industriels. Néanmoins, il faut faire face à une contrainte technique nécessitant une température de -250 degrés Celsius pour la liquéfaction.

La température extrêmement basse ne constitue pas le seul défi à relever. Pour la société autrichienne SAG, qui travaille sur le sujet, il faut également une excellente technique pour prendre en considération les contraintes liées au poids et à la taille du système de réservoir. C’est un impératif à respecter pour garantir un volume de transport conséquent en misant sur un système de réservoir avec le plus faible encombrement possible.



1 000 km d'autonomie

Bénéficiant d'une expérience importante dans le domaine du GNL, SAG estime qu’un camion disposant de deux réservoirs à hydrogène liquide serait capable de parcourir une distance de 1000 km, soit à peu près l'équivalent d'un modèle diesel. Selon la société, le prototypage devrait commencer dans les prochains mois. Suivra une première phase de tests. En fonction des premiers résultats obtenus, SAG envisage une commercialisation à partir de l’année 2027.