Station hydrogène : Shell lance une joint-venture en Chine

Station hydrogène : Shell lance une joint-venture en Chine
Le géant de l’énergie a annoncé son intention de construire son « premier » réseau de ravitaillement en hydrogène en Asie dans le cadre d'une nouvelle coentreprise lancée avec Shanghai Shenergy Innovation and Development.

En matière d’hydrogène, Shell est sur tous les fronts. Alors qu’il a récemment lancé la construction de la plus grande usine d'Europe dédiée à la production d’hydrogène vert aux Pays-Bas, le groupe anglo-néerlandais accélère sa présence sur le marché asiatique avec le lancement d’une nouvelle joint-venture. Fondée avec Shanghai Shenergy Innovation and Development, celle-ci prévoit de construire 6 à 10 stations à Shanghai et dans le delta du fleuve Yangzte au cours des cinq prochaines années. A horizon 2030, la jeune entité ambitionne le déploiement de 30 stations dans la zone. Un réseau qui pourra à terme desservir une flotte d’environ 3 000 camions et bus à pile à combustible par jour.




« Nous voyons des opportunités tout au long de la chaîne de valeur de l'hydrogène en Chine » a souligné Jason Wong, président de Shell Companies en Chine. « Il prévu que l'hydrogène représente au moins 5 % du système énergétique chinois d'ici à 2030 » a-t-il ajouté.

Annonces