Véhicules hydrogène : en 2023, les ventes ont reculé au Japon et en Corée du Sud

Véhicules hydrogène : en 2023, les ventes ont reculé au Japon et en Corée du Sud
En 2023, les immatriculations de véhicules hydrogène ont nettement reculé au Japon et en Corée du Sud. Deux marchés pourtant considérés comme des pionniers de la mobilité hydrogène.
 
2023 n’aura pas été une grosse pour la mobilité hydrogène. Si certains marchés comme la Chine progressent, d'autres affichent un net recul de leurs immatriculations. C’est le cas de l’Allemagne, où les ventes ont reculé de 70 % en 2023, mais aussi de la Corée du Sud et du Japon, deux fervents défenseurs de la technologie.    
 

Corée du Sud : 54 % d’immatriculations en moins en 2023

En Corée du Sud, les immatriculations de véhicules à pile à combustible ont chuté de 54 % l’an dernier par rapport à 2022. Ce sont ainsi 4 635 voitures, utilitaires et camions à hydrogène qui y ont été vendus en 2023. Une situation qui met à mal l'objectif du gouvernement sud-coréen qui consiste à déployer 300 000 véhicules hydrogène sur son sol d'ici à 2030...

A titre de comparaison, les immatriculations de véhicules électriques n'ont diminué que de 2,8 % en 2023 par rapport à l'année précédente. Elles s'élèvent à 154 045, soit 33 fois plus que le nombre de nouveaux véhicules à hydrogène. En décembre dernier, la Corée du Sud comptait au total 34 258 véhicules à pile à combustible contre 543 900 modèles électriques.

« Les voitures à hydrogène sont concurrencées par de meilleures voitures électriques » reconnaissait en septembre dernier le patron de KAMA, l’association des constructeurs automobiles coréen. A cela s’ajoute les soucis de ravitaillement. Survenue il y a quelques semaines suite à des problématiques d’approvisionnement, la fermeture de dizaine de stations a découragé de nombreux conducteurs.
 
De nombreux experts pensent que les camions de transport porteront le marché de la mobilité hydrogène dans le futur, car ils bénéficient d'une meilleure autonomie et d'un temps d'approvisionnement plus court que l'électrique. La Corée du Sud ne suit toutefois pas cette tendance, car elle compte environ 125 000 camions et utilitaires électriques sur ses routes, contre seulement 16 camions à hydrogène !
 
Du côté des voitures particulières, Hyundai devrait lancer à horizon 2025 la nouvelle génération de son SUV à pile à combustible Nexo. Un nouveau modèle qui, outre ses performances améliorées, devrait revoir son prix à la baisse.


 

Japon : une chute vertigineuse

Sur le marché japonais, le constat est similaire. Selon les chiffres communiqués l'Association japonaise des concessionnaires automobiles (JADA) et compilée par Hydrogen Insight, 422 voitures à pile à combustible ont été immatriculés dans le pays au cours de l’année 2023 contre 848 en 2022 et 2464 en 2021. La chute du marché est vertigineuse : plus de 80 % entre 2021 et 2023 !

Si elle peine toujours à convaincre au Japon, la voiture électrique suit la tendance inverse. Avec près de 44 000 unités écoulées en 2023, le marché a bondi de plus de 40 % par rapport aux quelque 31 000 immatriculations comptabilisées en 2022.

Comme en Corée, le Japon devrait accélérer sur le camion à hydrogène au cours des prochaines années. De quoi offrir une nouvelle dynamique au marché. De là à atteindre les 800 000 véhicules à pile à combustible projetés par le gouvernement en 2030 ? Alors que seules 8 000 voitures à hydrogène circulent actuellement dans le pays, l’objectif semble compliqué à atteindre…
A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.

Annonces