Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Voiture hydrogène : les prix de la nouvelle Toyota Mirai

Voiture hydrogène : les prix de la nouvelle Toyota Mirai
Annonçant une autonomie 30 % supérieure à sa devancière, la deuxième génération de la Toyota Mirai vient d’annoncer ses tarifs en Allemagne où elle est vendue à partir de 63.900 € hors bonus. 

Marquant une véritable transition par rapport à la première génération, la Nouvelle Toyota Mirai est désormais disponible à la commande sur certains marchés européens.

Proposée à partir de 63.900 euros TVA comprise (19 %) en Allemagne, la nouvelle Mirai est bien moins chère que sa devancière, facturée près de 80.000 euros. Une fois les aides gouvernementales déduites, son tarif sur le marché allemand tombe à 55.925 €. Livrée de série avec des jantes en alliage de 19 pouces, la version de base reçoit un écran central de 12,3 pouces compatible avec Android Auto et Apple CarPlay, des phares à LED, des sièges avant chauffants et réglables électriquement ainsi que le pack d’aide à la conduite Toyota Safety Sense.



En dehors de cette version de base, deux autres finitions sont proposées par la marque. Intermédiaire, l’Executive est facturée 66.900 €. Elle intègre phares adaptatifs, clignotants à LED, volant chauffant, surveillance d’angle mort, sellerie similicuir et caméra à 360 degrés. Sur le haut de gamme, on retrouve la finition « Advanced ». Proposée à partir de 73.900 €, celle-ci campe sur des roues de 20 pouces et dispose de la climatisation automatique tri-zone, du toit panoramique, du rétroviseur intérieur numérique, d’une colonne de direction réglable électriquement et d’une sellerie en cuir.
 
Version Prix allemand hors bonus (avec TVA 19 %)
Toyota Mirai base 63.900 €
Toyota Mirai Executive 66.900 €
Toyota Mirai Advanced 73.900 €
 

30 % d’autonomie en plus

Conçu sur la nouvelle architecture globale TNGA du groupe nippon, la nouvelle Mirai marque l’accélération de la stratégie hydrogène du constructeur. Dotée de lignes entièrement renouvelées, cette seconde génération de Mirai bénéficie également de nombreuses améliorations techniques. Outre le changement de moteur, qui passe désormais en propulsion, la berline nippone reçoit une pile à combustible améliorée et trois réservoirs d’hydrogène capables d’embarquer davantage d’énergie. Sans révéler les détails techniques du modèle à ce stade, Toyota annonce une autonomie en hausse de 30 % par rapport à la génération précédente.

Pour Toyota, l’arrivée de cette nouvelle Mirai marque également la montée en puissance de ses outils industriels. Alors que la première génération de la berline s’est limitée à quelque 10.000 exemplaires, la nouvelle mouture disposera d’une capacité de production de 30.000 unités par an.