Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Alstom va tester son train à hydrogène aux Pays-Bas

Alstom va tester son train à hydrogène aux Pays-Bas
Annoncée lors du « Klimaatop », le Sommet sur le climat du nord des Pays-Bas, cette expérimentation se déroulera au sein de la Province de Groningen. Elle débutera dans le courant du premier semestre 2020.

Réunissant Alstom, l’opérateur Arriva, Engie et Prorail, en charge de l'infrastructure ferroviaire néerlandaise, ce projet pilote est une première aux Pays-Bas. Selon les termes de l’accord conclu entre les différents partenaires, Alstom mettra à l’essai le Coradia iLint, son tout premier train de transport de passagers fonctionnant à l’hydrogène, sur la ligne Groningen-Leeuwarden. Etalés sur deux semaines, les tests débuteront à compter du premier trimestre 2020.

« L'objectif est de démontrer que la pile à hydrogène est une technologie idéale pour obtenir un trafic ferroviaire propre sur des lignes non électrifiées aux Pays-Bas où circulent actuellement des trains diesel » résume le communiqué d’Alstom.

Déjà en service en Allemagne

« Nous avons hâte de confirmer ce qui a déjà été démontré en Allemagne, à savoir que l’hydrogène représente une avancée hautement pertinente dans ces deux cas » explique Bernard Belvaux, Directeur général d’Alstom Benelux.

En Allemagne, cela fait déjà plusieurs mois que le train à hydrogène est devenu réalité. Alors que les deux premières rames sont entrées en exploitation en Basse-Saxe en septembre 2018, les opérateurs LGNV et RMV ont également passé à Alstom des commandes respectives de 14 et 27 exemplaires du Coradia iLint. Leur mise en service est prévue entre 2021 et 2022.

En France, des travaux sont également en cours avec plusieurs régions afin d’engager la mise en exploitation d’une première rame en 2022.