Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Autriche : 3,1 millions d'euros pour le projet de train à hydrogène HyTrain

Autriche : 3,1 millions d'euros pour le projet de train à hydrogène HyTrain
Le gouvernement autrichien vient de décider de financer, à hauteur de 3,1 millions d'euros, le projet HyTrain de développement du premier train à voie étroite alimenté à l'hydrogène. Testé sur le Zillertalbahn (ligne de chemin de fer  de 32 kilomètres reliant Jenbach et Mayrhofen, dans le Tyrol autrichien), il permettra l’expérimentation d’une chaîne de traction à pile à combustible, mais aussi la mise au point du système de ravitaillement en hydrogène vert.

« L'hydrogène vert est une opportunité passionnante pour les trains sans émission de gaz à effet de serre. L'hydrogène est un vecteur énergétique particulièrement précieux - nous devrons l'utiliser exactement là où nous en avons le plus besoin. À cette fin, nous travaillons en Autriche sur une stratégie de l'hydrogène et nous recherchons des applications possibles dans les transports avec des projets tels que "HyTrain ». Pour Leonore Gewessler,  ministre de la protection du climat,  le train hydrogène est une alternative essentielle dans la décarbonation des transports publics.
 

Développer une filière hydrogène «made in Austria»

Avec "HyTrain",  l'objectif est de pouvoir rapidement mettre en œuvre des solutions innovantes pour répondre à des besoins particuliers tels que la fourniture de trains de banlieue zéro émission ; mais aussi favoriser le développement d’une véritable filière «made in Austria» autour de l’hydrogène.
 
Le groupe motopropulseur à hydrogène est testé sur le banc d'essai du Centre Hydrogène d'Autriche (HyCentA), puis mis en service réel sur un autorail électrique du Zillertalbahn, en s’appuyant notamment sur d’autres expériences en cours et notamment le Coradia iLint, (Alstom) actuellement testé en Allemagne et aux Pays-Bas.
 
Premier train à voie étroite alimenté en hydrogène au monde, le développement du HyTrain vise aussi à permettre la conception de l'infrastructure correspondante (extraction, stockage et ravitaillement en hydrogène vert) ; un volet particulièrement important puisque les principales réticences au train à hydrogène portent sur la disponibilité du gisement énergétique.