Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Essais réussis pour les trains à hydrogène d'Alstom

Essais réussis pour les trains à hydrogène d'Alstom
Après une opération pilote de 18 mois et plus de 180 000 km parcourus, les deux trains à pile à combustible Coradia iLint ont transformé l’essai :  l’exploitation de deux lignes régionales sera ouverte en Basse-Saxe (Allemagne) dès 2022.

Dès 2022, 14 trains à hydrogène circuleront sur deux lignes régionales, remplaçant ainsi les autorails. Un projet mené à six mains par la LNVG (transports publics de Basse-Saxe), le constructeur Alstom et la société de gaz et d’ingénierie Linde. La LNVG se chargera de l’exploitation des trains, construits et entretenus pendant 30 ans par Alstom, et Linde construit une station de ravitaillement en hydrogène pour les alimenter.

Un accomplissement unique en Europe, qui fait la fierté des trois entreprises. Jörg Nikutta, Directeur général d'Alstom Transport Deutschland GmbH pour l'Allemagne et l'Autriche, a déclaré : « Ces 18 derniers mois, nos deux trains de pré-série Coradia iLint ont montré qu'il était possible d'utiliser la technologie de pile à combustible pour le transport quotidien de passagers. Ce succès fait de nous un acteur majeur sur le marché des solutions de mobilité verte et durable destinées au transport ferroviaire »

Le premier train zéro-émission du monde

Totalement silencieux, ces trains à hydrogène attirent la clientèle grâce à leurs vertus écologiques : leurs seules émissions sont de la vapeur d’eau et de l’eau condensée, totalement inoffensive pour l’environnement. Une magnifique avancée pour le secteur du transport qui entrevoit la possibilité d’une exploitation propre et durable.

Enak Ferlemann, Secrétaire d'État auprès du Ministère fédéral des Transports et des Infrastructures numériques, confirme son enthousiasme, qualifiant le Coradia iLind de fer de lance de la mobilité moderne : « L'hydrogène est une bonne alternative au diesel. Sur les lignes secondaires, où les lignes aériennes sont absentes ou peu rentables, ces trains peuvent circuler dans le plus grand respect de l'environnement. Nous aimerions voir davantage d'applications de ce genre. »