Le train à hydrogène d'Alstom débute ses tests en Pologne

Le train à hydrogène d'Alstom débute ses tests en Pologne
Le train à hydrogène Coradia iLint d'Alstom a fait ses débuts sur la piste d'essai de l'Institut de recherche ferroviaire à Żmigród, en Pologne.

Alstom a partagé la nouvelle ce mercredi 23 juin, précisant que l’entreprise présenterait le train aux différents acteurs locaux et régionaux pour mettre en évidence le potentiel de l’hydrogène pour le secteur ferroviaire.

Présenté comme le premier train de transport de voyageurs alimenté à piles à combustible, le Coradia iLint peut accueillir jusqu’à 300 passagers et offre 1 000 km d'autonomie. Il a été spécialement conçu pour couvrir les besoins sur les lignes non électrifiées. En Pologne, où de nombreux trains continuent à fonctionner au diesel, il pourrait permettre de décarboner rapidement le transport ferroviaire.

« Si la Pologne construit des stations de ravitaillement et lance des appels d'offres pour des trains à hydrogène, le site d'Alstom Konstal disposera de tous les outils nécessaires à la fabrication d'une telle flotte. Le Coradia iLint est la copie conforme du best-seller Coradia Lint, qui a été produit à Chorzów » explique Slawomir Nalewajka, directeur général d'Alstom en Pologne, en Ukraine et dans l’ensemble des pays baltes.