Camion hydrogène : Shell casse les prix avec une formule sur abonnement

Camion hydrogène : Shell casse les prix avec une formule sur abonnement
Eliminant la contrainte de l’investissement initial, Shell lance en Allemagne un nouveau programme visant à démocratiser l’utilisation de camions à hydrogène par les transporteurs.

Déjà très engagé dans le domaine du GNL avec le déploiement d’un réseau stations dédiées pour les transporteurs, Shell avance également dans le domaine de l’hydrogène. Alors qu’elle présentait au printemps une étude mettant en avant la pertinence de l’hydrogène pour le transport routier de marchandises, la major pétrolière vient d’annoncer le lancement d’un programme inédit pour le marché allemand.

Une formule « Pay per use »

Basée sur le kilométrage parcouru, la formule proposée par Shell prend la forme d’un abonnement mensuel. Visant à supprimer le frein lié à l’important investissement initial, les contrats proposés intègrent la maintenance, l’assurance, le support client et la mise à disposition du véhicule.

« Un modèle de paiement à l'utilisation peut être un excellent moyen de répartir les risques et de permettre aux premiers utilisateurs d'acquérir une expérience en utilisation réelle » a souligné Paul Bogers, vice-président de Shell en charge de l’activité hydrogène.



Propriétés de Shell, les 25 camions à piles à combustible sont des modèles de 15 tonnes. Développés par le constructeur Paul Nutzfahrzeuge sur la base d’un Mercedes-Benz Atego, ils offrent jusqu’à 450 km d’autonomie. Ils seront mis à disposition des clients de la nouvelle offre de Shell à compter du second semestre 2023.

En parallèle du programme, Shell compte renforcer son réseau de stations à hydrogène en Allemagne. L’opérateur, qui exploite aujourd’hui une quarantaine de stations outre-Rhin essentiellement conçues pour les véhicules légers, prévoit notamment l’ouverture à la rentrée d’une installation de ravitaillement dédiée aux poids lourds à hydrogène à Passau, en Bavière.

Aussi en France ?

Pour l’heure, Shell n’indique pas s’il compte, ou non, dupliquer le modèle allemand à d’autres marchés européens.

On sait néanmoins que le constructeur ambitionne d’ouvrir dans l’Hexagone plusieurs stations hydrogène sur les aires d’autoroute. Nul doute que ce nouveau programme serait un bon moyen d’amorcer la pompe avec les transporteurs.
 



A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces