Hydrogène : Shell accélère ses investissements

Hydrogène : Shell accélère ses investissements
Shell a annoncé récemment son intention d'investir jusqu'à 1 milliard de dollars dans l'hydrogène et le CSC (captage et stockage du carbone) en 2024, puis en 2025.

"Cet investissement se focalisera sur des zones comme le nord-ouest de l'Europe, le Moyen-Orient et l'Amérique du Nord. Notre entreprise est déjà présente dans ces régions qui bénéficient d'aides gouvernementales pour les projets énergétiques et où la demande des clients devrait être forte dans les prochaines années" a expliqué Huibert Vigeveno, directeur de la branche Aval (raffinage et distribution) de Shell. 

Vigeveno, qui occupera en juillet un nouveau poste combinant le secteur Aval et celui des énergies renouvelables, a toutefois précisé qu'un soutien politique et réglementaire plus important sera nécessaire. Il cite comme exemple la loi américaine sur la réduction de l'inflation (IRA) qui propose des crédits d'impôt allant jusqu'à 3$/kg d' hydrogène vert produit et des aides pour le CSC. 




Sur les deux milliards de dollars qui seront investis sur la période 2024-2025, Shell ne précise la somme qui sera spécifiquement allouée au développement de l'hydrogène. A date, la seule usine de production du groupe est celle de "Holland Hydrogen 1" dont la mise en service est prévue pour 2024. Dotée d'une capacité de 60 tonnes d'hydrogène par jour, cette installation construite aux Pays-Bas sera alimentée en énergie par un parc éolien offshore de Shell. 

Shell prévoit par ailleurs de mettre à jour sa stratégie de transition énergétique au cours du premier trimestre 2024.
A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces