Camion hydrogène : Toyota s'attaque à l'Europe

Camion hydrogène : Toyota s'attaque à l'Europe
Toyota s’attaque au marché européen du poids lourd à hydrogène à travers un premier partenariat conclu avec le groupe néerlandais VDL.
 
Dans le domaine de la mobilité, Toyota ne se limite plus à la seule voiture à hydrogène ! Déjà associé au constructeur portugais Caetano pour développer un premier bus à hydrogène, le H2.City Gold, le groupe nippon se rapproche désormais du groupe néerlandais VDL pour proposer en Europe une première offre de poids lourds à hydrogène.
 

Premier démonstrateur avant l’été

En pratique, le groupe VDL va convertir des poids lourds existants en s’appuyant sur le kit hydrogène mis au point par Toyota. Récemment approuvé par le CARB en Californie et conçu pour les poids lourds, celui-ci repose sur des piles à combustible dérivées de la Toyota Mirai et un ensemble de six réservoirs haute pression placés derrière la cabine.  



 
VDL construira le premier camion à pile à combustible d'ici à l'été 2023, suivi par d'autres véhicules qui seront produits et évalués sur différents itinéraires empruntés par les transporteurs logistiques de Toyota à l'automne 2023. Une expérimentation qui permettra à VDL et Toyota d’avoir de premiers retours quant aux usages sur les routes européennes.
 
A date, les deux partenaires ne précisent pas à quel horizon une première offre commerciale pourrait être lancée.

A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces