Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

La Chine veut un million de véhicules à hydrogène d'ici 2030

La Chine veut un million de véhicules à hydrogène d'ici 2030
Si elle mise énormément sur la voiture électrique à batteries, la Chine s’intéresse également de près à la mobilité hydrogène.
 
Mi-mars, le gouvernement chinois incluait pour la première fois des objectifs en matière de véhicules à hydrogène. S’appuyant sur un réseau constitué aujourd’hui d’une petite quinzaine de station, le plan annoncé par le gouvernement prévoit 5.000 véhicules à hydrogène dès l’an prochain puis 50.000 à horizon 2025 et un million d’ici 2030. Si ces objectifs paraissent colossaux, ils restent dérisoires sur un marché où quelques 28 millions de véhicules sont vendus chaque année.
 
Un plan gouvernemental réalisé avec le soutien des industriels. Alors que certains constructeurs étatiques se préparent déjà à lancer leurs modèles, des spécialistes commencent à émerger. C’est le cas de Grove qui a présenté mi-avril à Shanghai une berline à hydrogène conçue en partenariat avec l’italien Pininfarina.
 
Un développement de l’hydrogène qui n’intervient pas en contradiction avec les ambitions affichées autour de la voiture électrique. « Les deux stratégies sont complémentaires : les poids lourds ne pourront pas fonctionner purement avec des batteries » commente un représentant de Great Wall qui prépare le lancement d’une première voiture à hydrogène pour 2020.
 
Une filière que les autorités chinoises pourraient accompagner par l’intermédiaire de subventions et d’incitations réglementaires. Une stratégie déjà employée dans le domaine de la voiture électrique…