Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

EDF lance sa filiale Hynamics dédiée à l'hydrogène

EDF lance sa filiale Hynamics dédiée à l'hydrogène
Suivant le mouvement de la très dynamique filière hydrogène, le groupe EDF a annoncé la création de sa filiale Hynamics lors de la Foire d’Hanovre 2019.

Les groupes énergétiques français savent que l’hydrogène fera partie du futur de la mobilité, Air Liquide évidemment, mais aussi Engie. EDF l’a aussi compris, et a annoncé la création d’une nouvelle filiale dédiée. Annoncée lors de la Foire d’Hanovre, elle prend le nom de Hynamics.

Dans l’hydrogène, EDF avait déjà mis un pied en investissant dans McPhy en juin 2018, prenant 21,7% du capital. À travers cette nouvelle entité, le groupe français espère « devenir un acteur incontournable de la filière hydrogène en France et à l’international ».

Un hydrogène propre

Rappelant que la production actuelle est « 95% à partir d’énergie fossile », Hynamics prendra le parti de l’électrolyse. Cette solution est, selon le groupe, « très peu émettrice de CO2, à condition que l’électricité utilisée soit elle-même issue de moyens de production bas carbone ».

« La production d’hydrogène sans émission de CO₂ est un facteur clé de la transition écologique » souligne Cédric Lewandowski, directeur exécutif EDF.  Pour le moment, EDF indique travailler sur « une quarantaine de projets cibles », en France et en Europe, sans en préciser la nature.

Pour la mobilité

Si le secteur de l’industrie est très majoritaire dans la demande en hydrogène, la mobilité est un autre axe principal de développement. « Nous nous concentrerons en particulier sur les marchés de l’industrie et de la mobilité lourde, deux pans de l'économie très émetteurs de CO₂, dans une logique partenariale » détaille Christelle Rouillé, la directrice générale de Hynamics.

Hynamics veut ainsi ravitailler « les trains, bus, bennes à ordures ménagères, les véhicules utilitaires ou encore les moyens de transport fluviaux ».