Hydrogène aux 24 Heures du Mans : ce ne sera pas avant 2027 !

Hydrogène aux 24 Heures du Mans : ce ne sera pas avant 2027 !
Initialement prévue pour 2026, la série hydrogène des 24 Heures du Mans devrait être décalée d’une année.
 
Pour Pierre Fillon, président de l’ACO, l’arrivée en 2026 de l’hydrogène aux 24 Heures du Mans « n’est pas réaliste ». « Nous devons passer du temps sur la sécurité, et c'est plus long que ce que nous avions prévu » a-t-il indiqué à Endurance Info, jugeant plus « réaliste » une introduction en 2027.



 
Sur la question de la sécurité, Endurance Info indique notamment des enjeux liés à l’intégration des réservoirs. Suite aux exigences de la FIA, ces derniers devront être intégrés derrière et non de part et d’autre du cockpit. De quoi engager de nouvelles réflexions au sein des équipes des constructeurs travaillant sur le sujet.
 
S’y ajoutent les problématiques spécifiques liées à l’intégration d’une catégorie moteur à combustion hydrogène en sus de la pile mais aussi la potentielle introduction de l’hydrogène liquide, déjà utilisé par Toyota à bord de la Corolla H2 en remplacement du gazeux.
A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces