Hydrogène : l'Allemagne débloque 8 milliards pour financer 62 projets

Hydrogène : l'Allemagne débloque 8 milliards pour financer 62 projets
Afin de lancer à grande échelle la filière hydrogène, l’Allemagne vient d’officialiser la liste de 62 projets financés dans le cadre des IPCEI.

Annoncés par le ministère fédéral de des affaires économiques (BMWi) et le ministère de l’énergie et des transports (BMVi), ces 62 projets doivent permettre de lancer la filière industrielle de l’hydrogène à travers le pays. Financés dans le cadre du dispositif européen IPCEI, ils bénéficieront d’un financement public d’environ 8 milliards d’euros qui sera porté à 33 milliards en comptant les investissements privés.

Sélectionnés parmi plus de 230 candidatures, ces 62 projets touchent l’ensemble de la chaîne de valeur de la filière hydrogène, de la production aux infrastructures jusqu’aux différents usages.

12 projets dédiés à la mobilité

Car l’énergie reste la première préoccupation, 50 projets concernent de près ou de loin la production d’hydrogène vert par électrolyse. Ils cumulent un potentiel de plus de 2 GW de production annuelle, soit environ 40 % des 5 GW fixés à horizon 2030 par le gouvernement dans le cadre de sa stratégie nationale.

Dans le domaine de la mobilité, 12 projets ont été retenus. Parmi eux figure notamment celui de Hambourg. Adressé à la fois aux secteurs aéronautique et maritime, celui-ci vise à déployer des véhicules à pile à combustible pour la logistique mais aussi des bateaux à hydrogène au sein du port de Hambourg.



Sur le volet infrastructures, c’est le consortium H2 Mobility qui a été choisi pour poursuivre la dynamique de déploiement. A travers un projet baptisé SENECA, l’entreprise compte faire évoluer les stations hydrogène existantes – plus de 90 à ce jour – mais aussi entamer le déploiement d’infrastructures dédiées aux poids lourds.

« Nous voulons devenir le numéro 1 mondial des technologies de l'hydrogène. Pour ce faire, nous mettons en commun nos forces en Europe et initions des investissements massifs dans la future technologie hydrogène avec le premier projet hydrogène européen commun. Cela garantit la compétitivité et les emplois - en Allemagne comme en Europe » a déclaré le Ministre Fédéral de l’Economie, Peter Altmaier.