Italie : FS Italiane et Snam veulent développer le train à hydrogène

Italie :  FS Italiane et Snam veulent développer le train à hydrogène
Le Groupe FS Italiane (propriété de l’État Italien qui détient entre autres Trenitalia principal opérateur ferroviaire du pays) et Snam (société publique opérant dans le secteur de l’énergie) viennent de signer un protocole de collaboration afin d’accélérer le développement du transport ferroviaire à hydrogène en Italie.

« L'accord signé avec la Snam confirme l'importance, pour FS Italiane, d'encourager la mobilité durable, conformément au Green New Deal européen. Nous continuons à innover et à développer des solutions de mobilité sûres et écologiques qui permettront aux nouvelles générations de vivre dans un pays plus durable et plus compétitif, selon un modèle qui place de plus en plus l'homme au centre. Les transports ferroviaires à l'hydrogène constituent une innovation fondamentale capable d'accroître la durabilité environnementale tant pour le transport de marchandises que de passagers sur les tronçons ferroviaires restants qui ne sont pas encore électrifiés » . A l’aune de cette déclaration, nul doute que Gianfranco Battisti, PDG et directeur général de Gruppo FS Italiane, croît en l’avenir du train à pile à combustible.
 
Avec l’appui des savoir-faire de Snam, le groupe ferroviaire détenu par l’État italien espère pouvoir convertir rapidement à l’hydrogène une grande partie de ses trains actuellement alimentés au diesel. En Italie, dans le domaine tout reste à faire. Les sociétés devront simultanément expérimenter des solutions technologiques de transport,  stockage et distribution de l’hydrogène. Coté matériel, ils pourront néanmoins s’appuyer sur des expérimentations en cours dans d’autres pays voisins.

Annonces