Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

La mobilité hydrogène s'invite au CES 2020

La mobilité hydrogène s'invite au CES 2020
De la ville du futur en passant par les camions et les drones, l’hydrogène était à l’honneur de l’édition 2020 du CES Las Vegas.

Organisé chaque année à Las Vegas, le CES annonce les nouvelles tendances et rassemble les principales nouveautés du monde de la tech. De plus en plus présent lors de l’événement, le secteur automobile dispose désormais d’un espace dédié où sont présentées les dernières innovations des constructeurs. Si l’électrique à batteries y occupe naturellement une place importante, l’hydrogène n’est pas en reste avec de belles nouveautés annoncées lors de ce millésime 2020.

Hyundai Mobis M-Vision S : la navette autonome à hydrogène

Navette autonome conçue pour l’autopartage, la M-Vision S était la grande nouveauté hydrogène de cette édition 2020 du CES. Conçu comme un véritable salon sur roues, le véhicule embarque de nombreuses fonctionnalités connectées.

Développé par Hyundai Mobis, le pôle "pièces automobiles et service" du groupe coréen, le concept M-Vision S est équipé d’une pile à combustible permettant d’animer quatre moteurs électriques indépendants.

La ville du futur selon Toyota

Figurant parmi les précurseurs de la mobilité hydrogène avec sa Mirai, Toyota a profité du CES pour officialiser le lancement de « Woven City », une ville futuriste dont l’hydrogène sera la source d’alimentation principale.

Installé au pied du Mont Fuji, le complexe accueillera quelque 2000 résidents et servira de base à de nombreux travaux de R&D. La pose de la première pierre est prévue pour début 2021.

Premiers pas pour le Renault Master ZE Hydrogen

Présenté par Renault en partenariat avec Faurecia, le Master ZE Hydrogen était présenté pour la première fois sur le marché nord-américain.

Techniquement, le Master ZE Hydrogen reprend les bases de la version électrique à batteries et y ajoute une pile à combustible fournie par Symbio ainsi que deux réservoirs hydrogène permettant de porter son autonomie à 350 kilomètres avec un plein. En France, le modèle sera commercialisé aux côtés du Kangoo ZE Hydrogen.


 

Le défi du poids-lourd

Le CES était également l’occasion d’aborder le sujet du poids-lourd à hydrogène. Alors que Toyota, Hyundai, Iveco et Nikola font aujourd’hui partie des constructeurs les plus avancés dans le domaine, Daimler a également rappelé son intérêt pour la filière.

« Les camions ont un défi, celui de la longue distance. Ils ne fonctionneront pas avec une batterie. Pas avec la chimie que nous avons aujourd’hui » a souligné Markus Schäfer, en charge de l’activité R&D du groupe.

« Les piles à combustible fonctionnent très bien. C’est juste un problème de coût et c’est une question de mise à l’échelle. Nous avons besoin de volume », a-t-il ajouté, indiquant que le constructeur travaillait à un système modulaire qui permettrait de déployer les mêmes piles à combustible sur une variété de véhicules. « Dans les deux ou trois prochaines années, nous aurions quelque chose dans le domaine commercial. Cela pourrait être un bus ou un camion » a-t-il poursuivi.  

Un drone à pile à combustible pour Doosan

Au-delà des véhicules terrestres, c’est également dans les airs que l’hydrogène porte l’innovation. D’origine sud-coréenne, l’entreprise Doosan Mobility Innovation a remporté un CES Innovation Award pour son drone à pile à combustible.

Baptisé DS30, l’engin de Doosan se veut à la fois compact et léger. Affichant 2,6 mètres d’envergure et cumulant trois fois plus d’énergie qu’une batterie classique, il promet jusqu’à deux d’autonomie en vol, soit de quoi couvrir une distance de l’ordre de 75 kilomètres.



Source : Forbes, Faurecia