Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Woven City : la ville du futur de Toyota sera alimentée à l'hydrogène

Woven City : la ville du futur de Toyota sera alimentée à l'hydrogène
Installé au pied du Mont Fuji, ce projet d’urbanisme unique en son genre fera appel à un écosystème entièrement connecté et alimenté par des piles à combustible hydrogène. 

Baptisée Woven City (« la ville tissée »), la ville du futur de Toyota s’étendra sur une surface de 70 hectares. Conçue comme un « laboratoire vivant », cette petite ville comptera 2000 habitants : des collaborateurs de Toyota et leurs familles, des couples de retraités, des commerçants etc…
 
Construite comme un centre de recherche, Woven City accueillera également des chercheurs qui pourront y tester en conditions réelles des technologies telles que les solutions autonomes, la robotique, la mobilité individuelle, les maisons intelligentes ou encore l'intelligence artificielle.

« Dans la mesure où les habitants, bâtiments et véhicules seront tous interconnectés et communiqueront entre eux par l’intermédiaire de données et de capteurs, nous allons pouvoir expérimenter l’intelligence artificielle connectée... dans le monde virtuel comme dans le monde réel... afin d’exploiter au mieux son potentiel. » précise Akio Toyoda, Président de Toyota Motor Corporation.

Mobilité zéro émission

Eco-conçue, Woven City n’autorisera à la circulation que des véhicules totalement autonomes et sans émissions. Le constructeur aura notamment recourt aux e-Palette, des navettes autonomes assurant à la fois le transport de personnes et de marchandises.

L’énergie alimentant la ville sera quant à elle générée par des piles à combustible hydrogène dont les détails techniques n’ont pas été révélés à ce stade.

En matière de calendrier, Toyota prévoit la pose de la première pierre pour début 2021.