Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Premiers clients pour les piles à combustible Bosch

Premiers clients pour les piles à combustible Bosch
Bosch a présenté à Stuttgart, sur banc d’essai, sa nouvelle pile à  hydrogène pour camions et automobiles. Avec une mise sur le marché prévue en 2022, la nouvelle unité de production d’énergie a d’ores et déjà trouvé ses premiers clients.
 
« Nous prévoyons que la pile à combustible aura une part de marché de 13% dans les véhicules utilitaires lourds en 2030 », a déclaré Jürgen Gerhardt, chef de projet. Il est appuyé par son PDG, Volkmar Denner,  qui déclare que «jusqu'à 20% de tous les véhicules électriques pourraient rouler avec des piles à combustible d'ici 2030». A l’instar d’autres équipementiers ou constructeurs automobiles, Bosch est convaincu que les coûts de fabrication sont appelés à baisser rapidement : aujourd’hui le prix d’un moteur à hydrogène est trois fois supérieur à celui d’une version diesel.
 
Volkmar Denner est tellement persuadé de l’avènement prochain de la pile à combustible, comme voie privilégiée pour des véhicules zéro-émission, que Bosch a décidé de faire l’impasse sur la fabrication des batteries elles-mêmes pour se consacrer au développement du système à hydrogène. D’ailleurs, les cellules électriques du nouveau moteur ne viennent pas de Bosch, mais du spécialiste suédois des piles à combustible Powercell.
 

Bosch investit 500 millions d’euros en 2020 dans l’électromobilité

Grâce à la technologie plus complexe des piles à combustible, l’équipementier allemand souhaite non seulement se démarquer mais aussi garantir des emplois. En effet, avec la baisse de la demande pour certains types de moteurs à combustion (et notamment le diesel), plus de 3.000 emplois sont menacés sur les sites allemands. En France, des sites comme ceux de Beauvais et Rodez sont particulièrement concernés. Pour réussir sa mutation, Bosch prévoit d’investir, en 2020, plus de 500 millions d'euros dans l'électromobilité, et notamment dans la pile à combustible.
 
La stratégie semble payer puisque des commandes ont déjà été signées. Nikola, la startup américaine qui produit des camions à hydrogène (qui compte Bosch parmi ses actionnaires) fait partie des premiers clients. Dans le domaine automobile, le PDG de Bosch a aussi annoncé avoir signé un contrat important avec un constructeur, tout en taisant le nom. Volkswagen peut au moins être exclu, puisque le patron de VW, Herbert Diess, a récemment déclaré aux dirigeants d'entreprise que la pile à combustible n'était «pas une alternative aux moteurs de voiture pendant un horizon prévisible d'au moins une décennie».