Le projet Rouen Vallée Hydrogène présélectionné par l'ADEME

Le projet Rouen Vallée Hydrogène présélectionné par l'ADEME
Porté par Valorem et la Métropole Rouen Normandie, le projet Rouen Vallée Hydrogène fait partie des 7 territoires présélectionnés pour l’appel à projets « Ecosystèmes territoriaux Hydrogène » lancé par l’ADEME.

Visant à déployer un écosystème complet autour de l’hydrogène sur le territoire métropolitain, le projet associe le déploiement d’un site de production d’hydrogène vert au déploiement d’une flotte de bus à pile à combustible.
Sur le volet énergie, le projet prévoit l’installation de deux infrastructures complémentaires. D’au moins 7 MWc, un parc photovoltaïque permettra d’alimenter en électricité verte un électrolyseur de 1 MW dédié à la production d’hydrogène vert.

Sur la partie mobilité, une station d’avitaillement permettra d’alimenter une flotte de 11 bus à hydrogène. Exploités par Transdev Rouen, ces bus devraient être mis en service d’ici à l’été 2022. Ils seront affectés sur des lignes trop longues pour être exploitées avec des bus électriques. La métropole évoque en particulier la ligne 6 du Réseau Astuce. Très fréquentée, elle relie les arrêts « Beauvoisine » à « Bouttières » en passant par Rouen, Petit-Quevilly, Grand-Quevilly, Petit-Couronne et Grand-Couronne.

A préciser que la métropole n’en est pas à son premier déploiement de véhicules hydrogène. Depuis 2017, elle possède une station d’hydrogène dédiée aux véhicules légers. Déployée grâce au projet EAS-HyMob, elle alimente une dizaine de Renault Kangoo ZE H2.


Un investissement de 14 millions d’euros

Représentant un investissement de 14 millions d’euros, le projet a été présélectionné par l’ADEME dans le cadre de l’appel à projets « Ecosystèmes territoriaux Hydrogène ».

La réponse définitive quant à l’obtention du financement devrait intervenir dans les prochaines semaines.