Ricardo se lance dans le rétrofit hydrogène de bus diesel

Ricardo se lance dans le rétrofit hydrogène de bus diesel

En partenariat avec l'exploitant de bus Stagecoach North East, Ricardo vient d'équiper un bus diesel d'un système de propulsion à hydrogène.

Dans le cadre de cette initiative partiellement financée par le ministère britannique des Transports, Ricardo a travaillé avec Stagecoach North East sur l'adaptation d'un système de pile à combustible sur un bus diesel à deux étages. Le véhicule fait actuellement l'objet de tests qui dureront 10 semaines dans la vallée de la Tees et à Brighton & Hove, en Angleterre. Ces derniers permettront à Ricardo d'explorer les opportunités commerciales et les futures applications du bus à hydrogène au Royaume-Uni et à l'étranger.

Avec cette méthode, Ricardo souhaite proposer des véhicules alimentés par de l'hydrogène pour environ la moitié du prix d'un bus neuf. Cette solution permettra également d'éviter l'émission de 45 000 kg de CO2 en prolongeant la durée de vie des bus existants au lieu d'en construire de nouveaux.

Un marché à fort potentiel

"Près de 38000 bus sont aujourd'hui exploités au Royaume-Uni. Notre solution permettrait donc à un grand nombre d'opérateurs de décarboner leur flotte à moindre frais", affirme Andrew Ennever, chef de service pour les piles à hydrogène chez Ricardo.

L'entreprise cherche à présent à convaincre des clients d'investir dans la production d'une flotte de 150 bus convertis dont la mise en service pourrait débuter au cours du dernier trimestre 2024.



Annonces