Sea Change : un ferry à hydrogène pour la baie de San Francisco

Sea Change : un ferry à hydrogène pour la baie de San Francisco
Switch Maritime s’apprête à mettre en chantier un premier ferry à pile à combustible pour desservir les transports maritimes dans la baie de San Francisco.
 
Doté d’un groupe motopropulseur, conçu par Golden Gate Zero Emission Marine, le Sea Change est alimenté par une pile à combustible de 360 kW de Cummins et devrait atteindre une vitesse de pointe de 22 nœuds (40 km/h). Navire de 70 pieds (21 mètres), il embarquera 84 passagers et ouvre la voie à de nouvelles modalités de cabotage. La pile à combustible placée à l’arrière de la cabine principale et les réservoirs d’hydrogène stockés en haut du pont lui permettent de garder un format très compact.



 
Construit par Switch Maritime, qui s’est donné comme objectif de construire la première flotte de ferries zéro-émission d’Amérique du Nord ; ce premier bateau est le prototype d’une série appelée à remplacer ceux à propulsion traditionnelle.
 
Le nombre de projets zéro émission dans le domaine maritime se multiplie et les piles à combustible apparaissent de plus en plus comme la solution adéquate à la décarbonation des bateaux. Alimentées en hydrogène à partir de réservoirs de stockage, les piles à combustible embarquées produisent de l’électricité fournie à des moteurs électriques. L’électrolyse  qui génère la transformation de l’hydrogène en énergie ne produit pas de gaz à effet de serre puisque ne rejetant que de l’eau.
 
Le Sea Change, partiellement financé par une subvention de 3 millions de dollars du California Air Resources Board, pourrait prendre la mer pour des premiers essais courant 2022.
 
 
 
.