Stations hydrogène : McPhy va construire une nouvelle usine en France

Stations hydrogène : McPhy va construire une nouvelle usine en France
Attendue en 2022, cette nouvelle usine va permettre à l’industriel français de multiplier par cinq ses capacités de production de stations à hydrogène.

Boosté par sa récente levée de fonds, McPhy accélère sur l’hydrogène. Multipliant les bons de commande, le groupe industriel va augmenter ses capacités de production grâce à la construction d’une nouvelle usine. Annoncé ce mardi 9 mars lors de la présentation des résultats annuels de l’entreprise, ce nouveau site entrera en service dès 2022. Sa localisation n’a pas encore été précisée.


Jusqu’à 100 stations par an

Grâce à ce nouveau site, McPhy entend porter sa production à 100 stations à hydrogène par an, soit 5 fois plus que les 20 qu’il réalise actuellement.

En parallèle, l’industriel indique vouloir augmenter ses investissements au sein du site italien de San Miniato, qui assure la production d’électrolyseurs, pour atteindre une capacité de 300 MW par an. Le groupe évoque également « plusieurs pistes » pour localiser sa première Giga Factory d’électrolyseurs dotée d’une capacité supplémentaire de 1000 MW par an.

« Avec un parc installé ou en cours d’installation d’électrolyseurs de plus de 44 MW et de 35 stations hydrogène, des prises de commandes en hausse de 75% à 23 M€ et une trésorerie disponible de 198 M€ suite à la levée de fonds réalisées à hauteur de 180 M€ en octobre 2020 , McPhy dispose désormais des moyens de ses ambitions : mener à bien les contrats majeurs conclus au cours des derniers mois, développer simultanément les nouvelles générations d’électrolyseurs et de stations nécessaires pour rester à l’avant-garde de son marché, et passer à l’échelle industrielle. Notre ambition est de devenir un grand leader européen de l’hydrogène » explique Laurent Carme, directeur général de McPhy.