20 nouveaux bus à hydrogène pour Liverpool

20 nouveaux bus à hydrogène pour Liverpool
La région urbaine de Liverpool va étrenner le nouveau modèle de bus à étage du constructeur britannique Alexander Dennis Ltd. (ADL). Au total, 20 exemplaires du Enviro400FCEV, viendront renforcer la flotte existante d’ici fin 2021.
 
« 82 % des déplacements en transports publics dans notre région se font en bus et cette nouvelle flotte offrira aux gens un moyen propre, écologique et confortable de se déplacer. La réforme de notre réseau de bus fait partie intégrante de mon projet de réseau de transport intégré de type londonien, qui permet de se déplacer dans notre région de manière rapide, économique et fiable. Nous voulons également contribuer à la lutte contre le changement climatique et à l'amélioration de la qualité de l'air dans la région. Ces bus joueront un rôle très important dans la réalisation de ces objectifs. Avec les installations de ravitaillement en hydrogène que nous construisons et certains des autres projets verts passionnants dans lesquels nous investissons, notre région est à la pointe de la révolution industrielle verte ». Pour Steve Rotheram, maire de la région urbaine de Liverpool, il n’y a pas de doute ! La réduction des émissions de gaz à effet de serre passe par le bus à pile à combustible et l’investissement dans de nouveaux équipements doit se faire à marche forcé, puisque Liverpool City Region s’est fixée comme objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2040 ; soit dix ans avant le reste du pays.



Ce nouvel investissement dans le transport public à hydrogène s’inscrit donc dans cette logique. Originalité, les vingt ADL Enviro400FCEV sont achetés directement par l'intermédiaire du fonds Transforming Cities de la région urbaine de Liverpool et seront donc la propriété des habitants de la région.
 
Côté technique, ces bus seront alimentés par un module à pile à combustible Ballard via le système d'entraînement électrique Voith (le même que celui adopté par Wrightbus).
 
Desservant la ligne la plus fréquentée, la 10A entre St Helens et le centre-ville de Liverpool, ces nouveaux autobus à hydrogène, alimentés par un module à pile à combustible Ballard (système d'entraînement électrique Voith), ont une autonomie plus importante de par leur sobriété accrue.