Ce consortium veut développer le premier navire hydrogène à grande vitesse au monde

Ce consortium veut développer le premier navire hydrogène à grande vitesse au monde

L'entreprise maritime TECO 2030 va diriger un consortium en Norvège pour développer le premier navire hydrogène à grande vitesse au monde.

Cette alliance avec les sociétés Umoe Mandal et BLOM Maritime permettra de développer un catamaran alimenté par une pile à combustible à hydrogène conçue par TECO 2030. Ce navire à zéro émission sera capable de transporter de 200 à 300 passagers à une vitesse dépassant 25 nœuds.

Le consortium a déclaré avoir reçu une subvention de 5 millions de couronnes norvégiennes (485 000 euros) pour concrétiser son projet.

"Nous sommes fiers de travailler sur ce projet de navire à grande vitesse. Cela démontre notre aptitude à diriger le développement et la conception de tels navires grâce à notre savoir-faire", a déclaré Tore Enger, PDG du groupe TECO 2030.

"Umoe Mandal possède plus de 30 années d'expérience dans la conception de navires légers et énergétiquement économes utilisant une technologie NES (Navire à Effet de Surface). Nous utiliserons cette dernière pour concevoir ce catamaran", a précisé quant à lui Tom Harald Svennevig, PDG de Umoe Mandal.




A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.

Annonces