Corée du Sud : 1000 bus à hydrogène pour la ville de Busan

Corée du Sud : 1000 bus à hydrogène pour la ville de Busan
SK E&S va fournir 1 000 bus à hydrogène à Busan, la deuxième plus grande ville de Corée du Sud après Séoul. Cette initiative vise à soutenir la candidature de la commune à l'exposition universelle de 2030.

Ayant signé un protocole d'accord avec Hyundai et Busan, SK E&S convertira les bus diesel et à gaz naturel comprimé de la ville en bus à hydrogène d'ici à 2025. Busan souhaite plus précisément remplacer 322 navettes et bus urbains en 2023, puis convertir 402 bus en 2024 et 285 véhicules similaires en 2025.

L'accord prévoit d'ici à 2030 la construction de 10 stations d'hydrogène et un soutien aux projets de R&D de 10 entreprises coréennes spécialisées dans l'hydrogène.




La municipalité de Busan, son autorité portuaire, Busan Metrobus, Busan Techno Park et Hyundai Motor ont en outre conclu un protocole d'accord pour développer une économie de l'hydrogène au sein de la commune.

Dans le cadre de ce partenariat ambitieux, SK E&S fournira de l'hydrogène liquéfié, construira une infrastructure d'approvisionnement et encouragera les petites entreprises locales à créer un écosystème de l'hydrogène et de nouveaux emplois liés à cette énergie à Busan.

"Si Busan relève ce défi, elle pourra non seulement accueillir l'exposition universelle de 2030, mais sera aussi un modèle de ville écologique pour toute la planète", affirme Choo Hyeong-wook, le PDG de SK E&S.



Annonces