Espagne : le train à hydrogène FCH2RAIL débute ses essais dynamiques

Espagne : le train à hydrogène FCH2RAIL débute ses essais dynamiques
Après une première phase de tests statiques, CAF (Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles) vient d’entamer les essais dynamiques de son premier train à hydrogène.

Développé par un consortium d'entreprises composé de CAF, DLR, Toyota, Renfe, ADIF, CNH2, IP et Stemmann-Technik, le projet FCH2Rail vient de franchir une nouvelle étape. Après avoir validé sa série d’essais statiques sur le site CAF de Saragosse, au nord-est de l’Espagne, le train bi-mode à pile à hydrogène vient d'entamer ses premiers essais dynamiques sur voies externes. 




Basé sur un train de banlieue fourni par Renfe, le train à hydrogène du projet FCH2RAIL est doté de piles à combustible fournies par Toyota. Au cours des tests dynamiques, le fonctionnement du système sera optimisé dans les lignes définies comme représentatives dans le projet. Pour les différentes parties prenantes du projet, l'objectif est de simuler un véritable service commercial en testant le fonctionnement des différents composants dans toutes les conditions. Il s’agit aussi d’évaluer la compétitivité de cette configuration bi-mode électrique hydrogène par rapport à la solution diesel aujourd’hui utilisée dans de nombreuses lignes ferroviaires espagnoles.
 
Doté d'un budget de 14 millions d'euros, le projet FCH2Rail bénéficie d'un financement de 10 millions d'euros du Clean Hydrogen Partnership. Anciennement FCH2 JU, cette agence de la Commission européenne est dédiée à la promotion du développement de l'hydrogène et des piles à combustible. 



A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces